contact
téléphone

Les difficultés de recrutements au cœur de la rentrée des patrons

Informations de marché
30 août 2021

Réunie à Paris lors de la Rencontre des Entrepreneurs de France, la délégation du Medef Occitanie fait part de difficultés croissantes sur les embauches. S’il est soutenu par le Medef national, le pass sanitaire impacte la saison sur le littoral.

C’est une surprise. Loin d’être en difficulté, les PME d’Occitanie sont confrontées, en cette rentrée, à des difficultés croissantes de recrutements. Alors que les plus éminentes institutions – Insee, Banque de France – leur promettaient, il y a quelques mois, des plans sociaux et des licenciements, du fait de la crise sanitaire. Lors de la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) du Medef, organisée à l’hippodrome de Longchamp à Paris ce 25 et 26 août, le sujet revient sur toutes les lèvres. « La réticence à la mobilité, observée au niveau national, est d’autant plus problématique en Occitanie, région très rurale », analyse Sophie Garcia, présidente du Medef Occitanie. « La reprise économique peut être freinée par les problèmes de recrutements, estime Jean-Marc Oluski, qui sera élu président du Medef Montpellier le 9 septembre, succédant à Samuel Hervé. Cela touche tous les métiers, et pas seulement l’hôtellerie-restauration. » Sa solution ? « Faire de l’attractivité territoriale pour les salariés », glisse-t-il. « Dans le Biterrois, certains restaurateurs ont doublé ou triplé les salaires des cuisiniers pour en trouver, ou en garder », ajoute Francis Pozo, directeur général du Medef Béziers Littoral Ouest Hérault.

Le pass sanitaire impacte l’activité touristique

Si l’activité générale est donc « bonne dans la région », selon le Medef, le littoral souffre en ce mois d’août. À cause de l’application du pass sanitaire, « l’UMIH anticipe un recul d’activité de 30 % pour les acteurs du tourisme », indique Sophie Garcia. « Le Medef est favorable au pass sanitaire, mais pas partout, et le moins longtemps possible, car il est pénalisant pour les commerces, les centres commerciaux, les spectacles, les lieux de restauration... », souligne Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, en ouverture de la REF.

Longuement applaudi par les patrons, qu’il rencontrait pour la 5e rentrée consécutive, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a quant à lui confirmé la mise en œuvre de la réforme (explosive) de l’assurance-chômage au 1er octobre.

 

Qui pour succéder à Alain Di Crescenzo à la CCI Occitanie ?

L’Occitanie est présente en force pour cette grand’messe des patrons : Carole Delga (Région), Etienne Guyot (préfet) et Alain Di Crescenzo (CCI). « Ce n’est pas le cas de toutes les régions », constate Sophie Garcia (Medef Occitanie). Alain Di Crescenzo briguant la présidence de la CCI France, qui lui succèdera, cet automne, à la CCI Occitanie ? Pas André Deljarry, actuel président de la CCI Hérault (candidat à sa réélection), et pourtant 1er vice-président de la CCI Occitanie. « André est tout entier consacré au futur campus de Montpellier Business School. C’est son bébé. Il veut couper le ruban, le jour de l’inauguration. Devenir président de la CCI Occitanie, cela l’éloignerait de ce dossier », confie un de ses proches lors de la REF 2021.

 

Articles en lien

entrepôts locaux d'activité

Pénurie du marché des locaux d'activités et entrepôts : comment les entreprises peuvent-elles faire face à cette situation ?

L’appétit des entreprises pour les entrepôts et locaux d’activité s’est grandement accru en 2020, créant une pénurie sur le marché. Afin d’y remédier, les entreprises doivent désormais optimiser leurs surfaces autant que leur utilisation.

Etude de marché 2020 - Edition 2021 - Montpellier et sa métropole

Marché immobilier d’entreprise 2020 – Montpellier et sa métropole

Les Indices INSEE

L'indice de référence d'un bail commercial ou professionnel est un élément qui permet la révision du bail, dans le but d'augmenter ou de baisser le loyer. On utilise les indices ILAT ou lLC.