contact
téléphone

L’immobilier d’entreprise rebondit au 1er semestre dans la métropole de Montpellier

Le territoire et sa vie économique
26 juillet 2021

Après un exercice 2020 marqué par la crise sanitaire et une chute de 30 %, les chiffres du marché de l’immobilier d’entreprise de Montpellier et sa Métropole font apparaître une reprise nette de l’activité lors du 1er semestre 2020, indique, le 19 juillet, l’Observatoire de l’Immobilier d’Entreprise de Montpellier et de son territoire urbain.

La généralisation du télétravail ne signifie pas qu’il n’y aura plus besoin de bureaux. Bien au contraire. C’est l’enseignement clé des chiffres du 1er semestre 2021 de l’Observatoire de l’Immobilier d’Entreprise de Montpellier et de son territoire urbain, entité composée de 5 brokers (Advenis, Arthur Loyd, BNP Paribas RE, Norman Taylor et Tertia CBRE), de Montpellier Métropole Méditerranée et de la Serm/SA3M (maîtrise d’œuvre assurée par le Cerc Occitanie).

En tertiaire, « nous comptabilisons 54.270 m2 placés depuis le début de l’année, ce qui représente une hausse de 142 % sur le 1er semestre 2020 (22 385 m2) et de 25 % sur la moyenne des 5 dernières années (43.301 m2). Ce volume constitue même le 2ème meilleur score enregistré pour un 1er semestre depuis la création de l’observatoire (2006) », indique Michel Peinado (Arthur Loyd Montpellier-Nîmes), porte-parole 2021 de l’Observatoire. Avec 108 transactions (68 en 2020), les entreprises se prononcent pour une confiance au bureau, « alors même que le recours au télétravail a été massif en 2020, voire obligatoire pour un grand nombre de grands comptes tertiaires », complète-t-il.  

Le neuf pèse 44 % des surfaces placées

Le marché du neuf, y compris comptes propres, représente 44 % des surfaces placées, malgré un très faible niveau de stock. « Cette faiblesse du stock provoque des tensions sur les valeurs qui sont à la hausse, aussi bien en neuf qu’en seconde main, à la location ou à la vente », constatent les professionnels.

Sur le marché des locaux d’activités, les chiffres sont « excellents, avec plus de 51.000 m2 placés contre 29.600 m2 au 1er semestre 2020. Tout comme pour le marché des bureaux, la hausse est très importante (+ 72%) et le volume placé s’inscrit parmi les meilleurs scores jamais enregistrés ».

Si le nombre de transactions repart à la hausse avec 47 transactions (42 en 2020), c’est surtout la surface moyenne des locaux qui explique l’évolution du marché (722 m2 contre 598 m2 en 2020). « On enregistre 13 transactions supérieures à 1.000 m2 », souligne l’Observatoire. Le secteur Est regroupe plus des deux tiers du volume placé.

Si le marché enregistre une stabilisation des valeurs locatives déjà élevées à 75 €/m2 en moyenne, les prix de vente sont à la hausse et dépassent le seuil des 1.000 €/m2 aussi bien pour les produits neufs (1.245 €) que de seconde main (1.141 €). Suite à une pénurie d’offres neuves et de foncier, le niveau de stock est au plus bas, ce qui risque de pénaliser les résultats du 2ème semestre.

Les principales transactions 2021, par opérateur  

– Arthur Loyd

ITK : location d’un immeuble de bureaux de 2.500 m2 à Clapiers, société spécialisée dans les services connectés pour l’agriculture, 100 personnes. Rectorat de l’Hérault : location d’un immeuble de bureaux restructuré de 1.130 m2 à Montpellier, zone du Millénaire – regroupement des services.

– BNP Paribas Real Estate

Tageos : location d’un bâtiment industriel de 3.200 m² à Montpellier – Parc de la Pompignane. La société innovante conçoit et fabrique des étiquettes pour l’identification et la traçabilité des produits, équipements et personnes.

Déj Box : location d’un local d’activité de 650 m² au centre commercial Le Solis à Lattes. La société est spécialisée, dans la livraison de repas.

– Montpellier Méditerranée Métropole  

NYSL – X-Feet Orthotics : location d’un atelier de 225 m² à Prades-le-Lez. 10 emplois

Vente d’un terrain à Cirrus Pégase (Grabels) pour un programme mixte d’activités/bureaux de 3 050 m2 à l’Ecoparc de Fabrègues.

– Norman Taylor

Studi : location d’un programme neuf à construire de 9.545 m2 à Pérols, face au Parc des expositions. La société est spécialisée dans l’enseignement à distance et emploie 500 personnes.

Gowod : location de bureaux rénovés de 495 m2 sur le Parc Club du Millénaire à Montpellier. La société de 15 salariés est spécialisée dans le développement d’applications mobiles dans le domaine du sport.

– Tertia CBRE

Opco Mobilités (organisme de formation) : location de bureaux d’environ 430 m² à Mudaison (ZAE du Bosc)

MGA (distribution de pièces automobiles aux grossistes) : location de locaux d’activités d’environ 430 m² à Montpellier (Zac de Garosud).

Babill Home (crèche) : vente de bureaux d’environ 400 m² à Mauguio (Piom).

–Serm/SA3M

Reparstores : vente d’un terrain de 7.934 m² pour un programme mixte d’activités/bureaux de 4.673 m² de surface de plancher.

Vente à LinkCity sur le Nouveau Saint-Roch d’un terrain de 1.598 m², pour le St Roch Social Club, un programme mixte de 7.000 m² (projet hôtelier hybride de 3.300 m² – co-working de 1.950 m² – bureaux de 1.750 m²)

ID Solution : location sur le Biopole Euromédecine, à Cap Delta, d’un laboratoire de recherche – Diagnostic Humain, avec un bail dérogatoire de 18 mois pour une surface de 795 m².

 

 

Articles en lien

Immeuble de bureaux

Millénaire-Odysseum : pourquoi est-ce la zone tertiaire la plus convoitée de Montpellier ?

Le Parc d’Activités du Millénaire constitue un pôle tertiaire majeur de la métropole Montpelliéraine. Dans la continuité de cette zone, le secteur Odysseum, initialement dédié au commerce, s’inscrit dans la dynamique actuelle des quartiers d’affaires européens centrés autour des transports en commun et des commodités.

Optimiser sa stratégie immobilière face à la crise

La crise sanitaire se traduit par la nécessité pour les entreprises de repenser leur stratégie immobilière. Dans le cadre du télétravail et du nomadisme, la réduction et/ou l’optimisation des surfaces deviennent un enjeu économique crucial.

Mobilité, ICC, végétalisation, urbanisme : Michaël Delafosse détaille ses intentions devant le Cobaty Montpellier Méditerranée

Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier, s’est adressé aux professionnels de l’acte de bâtir lors d’un dîner-débat organisé par Cobaty Montpellier Méditerranée, au Domaine de Grammont, le 22 juin. Mobilité, ICC, végétalisation, urbanisme : un large tour d’horizon.