contact
téléphone

Mobilités, logistique urbaine et immobilier : des enjeux de plus en plus liés

Le territoire et sa vie économique
25 mai 2021

Quel rôle peut jouer l’immobilier pour accompagner les nouvelles mobilités et la livraison du dernier kilomètre ? Un débat qui implique les promoteurs, les aménageurs, les start-up, les élus…

Le lien entre immobilier et mobilité ne saute pas d’emblée aux yeux. Et pourtant : l’immobilier et les enjeux de mobilité sont de plus en plus imbriqués. Le dernier Lab Immo, organisé par Midi Libre le 11 avril (disponible en replay en cliquant ici https://www.midilibre.fr/2021/05/07/lab-immo-mobilites-du-quotidien-logistique-urbaine-quel-role-peut-jouer-limmobilier-9531982.php) zoome sur cet enjeu-clé, que l’offre immobilière doit intégrer. Maryse Faye, adjointe à l’urbanisme durable et à la maîtrise foncière à la Ville de Montpellier, a insisté sur la place grandissante du vélo dans les mobilités du quotidien, ce qui implique d’aménager, dans les résidences et les parkings existants, des espaces sécurisés, vitrés, faciles d’accès et dotés de casiers et d’outils de réparation. Elle entend intégrer plusieurs centaines de places de vélo au sein des parkings publics de la ville. « L’avenir, ce sont les places mutualisées, les moyens de mobilité partagés et la réversibilité des parkings en bureaux », analyse Laurent Romanelli, président de M&A Promotion.  

Jacques Vienne, directeur du pôle tertiaire et activités de GGL Groupe (Montpellier), annonce quant à lui la création d’un parking vélos d’une quarantaine de places, doté d’un atelier de maintenance, dans un futur programme de locaux d’activités de 6.000 m2 porté dans la ZI du Salaison à Vendargues. « Ce secteur n’est pourtant pas connu pour les mobilités douces, mais nous faisons le pari qu’elles s’y développeront », explique-t-il. D’après lui, la fonction de logistique urbaine n’est pas encore assez intégrée dans les parkings des Zac, alors que les livraisons de colis à domicile explosent.  

Logistique urbaine et densité le long des axes de transport et des nœuds multimodaux 

Dans le même esprit, Olivier Tissot, PDG de la start-up Trivia, hébergée par Le Village by CA Languedoc, propose des locations de trottinettes électriques, pour les entreprises ou auprès de promoteurs immobiliers. Le dirigeant, également PDG de Tisspark et cogérant de la holding Tissot (Nîmes), va livrer en septembre au parc Georges Besse à Nîmes un parking silo, proposant des véhicules partagés et des trottinettes en location, pour les mobilités en journée des salariés de la zone d’activités. En plein dans la nouvelle économie, où les objets de mobilité ne seront plus détenus par leurs utilisateurs, mais partagés à travers des locations de courte durée.  

Le débat a également porté sur l’enjeu de la logistique urbaine, indispensable pour décarboner les centres-villes et le dernier kilomètre. Le Lab Immo a zoomé sur des projets d’hôtels logistiques déjà en service à Paris, comme celui de Chapelle Internationale, près de la gare du Nord, livré en mars 2018, et permettant de réduire les trajets de semi-remorques dans Paris (560 tonnes d’émissions de CO2 économisées chaque année). « Les services de la métropole recherchent trois fonciers pour créer des hôtels dédiés à la logistique urbaine », a révélé Maryse Faye. L’élue a également annoncé que la Zac République (Port Marianne), en partie revue, intègrera des fonctions logistiques. Une nécessité, alors que les livraisons de colis explosent, sur fond de boom du e-commerce.  

Autre enjeu liant mobilité et immobilier, la densification des programmes situés le long des axes de transport, comme les futures lignes de bus à haut niveau de service et la future ligne 5 de tramway. À Toulouse, la métropole avait lancé en 2018 l’appel à projets urbains innovants « Dessine-moi Toulouse », prenant en compte cet enjeu. Le Grand Paris lance de son côté le 3e édition de son appel à projets urbains innovants « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Parmi les trois thématiques : l’aménagement des quartiers de gare, volet englobant tout type de fonciers situés autour de gares existantes ou futures, notamment les 68 gares du futur Grand Paris Express. À Montpellier, le futur PLUI Climat, prévu en 2023, pourrait s’inspirer de cette tendance.  

 

 

 

Articles en lien

Baromètre Arthur Loyd 2020 : Montpellier gagne une place et monte sur le podium

Montpellier renoue avec le podium Arthur Loyd à l’occasion de ce baromètre 2020. Une performance qui doit beaucoup à la capacité d’innovation qu’affiche la Métropole, qui reste cependant en retrait en ce qui concerne l’immobilier tertiaire.

Nouveau stade de football à Pérols : le MHSC va lancer la concertation publique

Le projet de nouvelle enceinte sportive prendra place à Pérols, au sud de la métropole de Montpellier. Pourquoi un nouveau stade ? Zoom sur les arguments économiques du maître d’ouvrage, le MHSC, actuel 8e de Ligue 1.

Mobilité, ICC, végétalisation, urbanisme : Michaël Delafosse détaille ses intentions devant le Cobaty Montpellier Méditerranée

Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier, s’est adressé aux professionnels de l’acte de bâtir lors d’un dîner-débat organisé par Cobaty Montpellier Méditerranée, au Domaine de Grammont, le 22 juin. Mobilité, ICC, végétalisation, urbanisme : un large tour d’horizon.